Le handball harnésien est dans le vrai

L’équipe première sur le podium, les équipes 2 et 3 en tête de leurs championnats… le projet imaginé par le staff artésien semble prendre la bonne direction.
Dans les propos d’Hervé Rifflart, manager général du club, on sent beaucoup de prudence. Mais une once de satisfaction aussi, le sentiment légitime d’être dans le vrai. Dimanche 16 octobre, les joueuses de Nationale 1 sont revenues de Colombelles avec une précieuse victoire. Troisièmes du dernier exercice, les Normandes sont tombées sur des Artésiennes venues avec un groupe restreint de 12 joueuses bien déterminées à rester sur le podium. Devant à la pause (11-14), les joueuses de Gaël Monthurel ont vu leurs adversaires revenir au score (17-17, 40e) et même les dépasser… Mais les vingt dernières minutes ont été à sens unique. Avec 6 buts de Marie-Lou Hamille et 7 de Delphine Willequet, les Harnésiennes s’imposent 23-27 et conservent leur troisième place. « Troisième, c’est pas mal », se réjouit Hervé Rifflart. La Mayonnaise semble prendre.
La veille, la réserve harnésienne avait fait le travail à domicile à l’occasion de la réception de Crépy-en-Valois, 3e. Co-leaders de leur championnat de Nationale 3 avec Tourcoing, les protégées de Jennifer Amoureux ont dû s’employer pour s’imposer. Une victoire 38-36, 13 buts pour Léna Hamille qui descendait de N1, 12 pour sa coéquipière Alicia Zouiguira, et la satisfaction pour le staff artésien que les choix du week-end ont été les bons d’autant que l’équipe C s’est elle-aussi imposée. (cinquième victoire en cinq matches) en Excellence régionale, face à Achicourt, 25-20. A.Top
Notre photo : Le projet de l’entraîneur Gaël Monthurel prend forme. © Votre Info pour Cdos 62