E-rencontre USEP Journée Olympique

Une forte mobilisation pour la « E-rencontre USEP » à l’occasion de la journée olympique. Poursuivant son accompagnement des enseignants et des parents commencé dès le début du confinement afin de proposer des activités physiques pour tous les enfants du département, l’USEP 62 a proposé une E-rencontre « Journée olympique » le 23 juin.
Il s’agissait, dans la continuité des quatre E-rencontres précédentes, de réaliser des défis sportifs chez soi, dans son école, tous en même temps même si à distance, et de réfléchir à des thématiques liées au sport et à la citoyenneté.
L’annonce de cette journée a été faite sur la base de deux teasings de nos marraine et parrain sportif, Cyrielle Duhamel et Maxime Beaumont.
En amont du 23 juin, les enfants étaient invités à réfléchir sur les valeurs du sport, réflexions qui ont permis de construire un nuage de mots; voter pour élire la production plastique qui servira de base à la création du « log’olympique USEP 62 » parmi les 10 logos créés par les écoles labellisées « génération 2024 » ; apprendre un flashmob à partager le jour J.
Le 23 juin, les enfants (chez eux en famille pour ceux qui n’ont pas repris l’école, avec leur enseignant pour les autres) avaient à choisir 4 défis sportifs parmi les 8 proposés en vidéo par des animateurs de l’USEP62 ; découvrir la 20ème « petite lecture » composée de 19 petites vidéos enregistrées par les enfants de l’école Desavary-Dutillieux de Saint-Nicolas-Lez-Arras et choisir leur sport préféré parmi cette large sélection ; réfléchir à la santé par le sport au travers d’un Quizz Santé.
Cette rencontre a connu un très grand succès : 102 classes mobilisées, et près de 1700 enfants participants. Ensemble les enfants ont totalisé un certain nombre de points qu’il conviendra maintenant de battre lors de la prochaine E-rencontre.
Suite à cette journée, les enfants pourront s’essayer aux défis qu’ils n’auraient pas retenus, défis agrémentés de 3 nouvelles vidéos de sportifs olympiques : celles de Tony Estanguet, d’Ophélie David (skicross) et de Martin Lejeune (breakdance). Ils pourront lors d’une dernière rencontre revenir sur les quelques 150 défis qui leur ont été proposé depuis le début du confinement.
Cette expérience nous conforte dans l’idée que l’on peut pratiquer du sport « ensemble malgré tout », vivre ensemble et construire une citoyenneté en actes … même à distance.