Harnes puni, Béthune surclassé

Le difficile apprentissage de la Nationale 1 se poursuit pour les Béthunoises. Dimanche 17 septembre, le SBBL se déplaçait à Octeville-sur-Mer, présenté comme l’épouvantail de ce groupe 2 de N1. Les Artésiennes l’ont vite vérifié.

Les Normandes, candidates déclarées à la montée en D2 (elles auraient déjà dû y être en fin de saison dernière, mais ont été maintenues en N1 administrativement), ont complètement dominé les débats et se sont largement imposées face à des Béthunoises courageuses. 48-23 score final (21-10 au repos), l’addition est très salée pour les coéquipières de Léa Calibre qui auront à cœur de montrer autre chose samedi 23 septembre en Bretagne sur le terrain de Rosporden, 7e de ce championnat. Béthune occupe la dernière place.

Samedi 16 septembre, les Harnésiennes avaient de leur côté l’ambition de confirmer leur belle entame de championnat (victoire 24-27 à Fleury-les-Aubrais). C’est manqué. Dans un derby régional les opposant à Saint-Amand-les-Eaux, équipe réserve de D1, les joueuses d’Aurore Sanz ont soufflé le chaud et le froid.

Devant au repos (13-11), les Harnésiennes ont creusé l’écart (15-11, 34e) avant de buter sur des Amandinoises retrouvées. Rejointes à la marque (17-17, 41e), les Minières ont finalement perdu pied pour s’incliner devant leur public, 26-30. Une défaite mal venue avant un déplacement pour le moins périlleux à Octeville-sur-Mer, dimanche 24 septembre.- A.Top – Votre Info

Notre photo: Léa Calibre et ses coéquipières du SBBL découvrent le fossé qui sépare la Nationale 1 de la Nationale 2.- ©Votre Info pour CDOS 62